ESCALADE CE2

 

A Roc en Stock, on a appris à grimper, à assurer, à contrôler. Céline, Noémie, Dalila

On a beaucoup aimé le parcours en hauteur et la tyrolienne. Anouar, Loïc et Arman.

C’était parfois difficile de faire confiance à mon assureur. Tristan

J’ai réussi à surmonter ma peur de la hauteur et j’ai grimé très haut. Mathéo C.

La classe de CM2 bilingue à la découverte de la science héraldique

Suite à l’exposition Krieg und Heimat mise en place par le service des Archives de la Ville de Schiltigheim, les élèves de la classe de CM2 bilingue ont accueilli M.Thibaut VETTER dans leur salle de classe afin de découvrir et s’initier à l’héraldique, la science des blasons.

Symboles d’une famille, d’un corps de métier ou d’une ville, transpositions visuelles d’un nom, supports de reconnaissance et d’identification privilégiés, les armoiries furent omniprésentes au Moyen-âge et à l’époque moderne.

L’atelier a commencé par une introduction à la science héraldique, à partir de la projection de l’écu de la Ville de Schiltigheim. Il s’agissait de donner les termes permettant de le décrire et donc d’acquérir les bases d’un vocabulaire spécifique, puis d’effectuer une brève analyse. D’autres exemples d’armoriaux ont été projetés et analysés avec les élèves. Il s’agissait ici de voir quels messages ces blasons peuvent faire passer et comment ils le transmettent visuellement. En bref, il s’agissait d’appréhender l’utilité sociale que pouvaient avoir ces armoiries.

Suite à ces projections et présentations, les élèves ont réalisé par petits groupes ou individuellement leurs propres armoiries en s’inspirant des exemples vus lors de la présentation et d’autres projections. Ces blasons pouvaient être en lien avec l’histoire familiale individuelle, la ville d’origine, son nom ou sur les caractéristiques de la classe.

Nous remercions chaleureusement M. Thibaut VETTER pour la pédagogie dont il a fait preuve et l’excellence de son travail.

Voici les blasons créés par la salle 14 :

Les CP à la découverte du printemps

Le mardi 30 avril 2019, c’était notre 3ème sortie à la ferme Bussierre pour observer la nature au printemps.

Le matin nous sommes allés nous promener dans la forêt. Nous avons ramassé des pissenlits. Nous devions trouver des pissenlits avec une tige assez épaisse et dure pour pouvoir les transformer en  petites flûtes.

Ce n’était pas facile à trouver. Seul Alfa a réussi à faire de la musique avec un pissenlit.Pendant ce temps, Tess a trouvé une petite limace.

Ensuite nous nous sommes pris pour des petits oiseaux et avons joué. Nous étions par 2 et chaque binôme avait un chant bien particulier. Nous devions nous retrouver grâce à notre chant commun.Ensuite nous avons fabriqué notre nid avec des branches d’arbres et avons pondus et couvés  nos œufs. Il fallait ensuite que nous rapportions des graines et des vers à nos petits bébés qui venaient de naître.Puis nous leur avons appris à voler. Nous nous sommes bien amusés !

Avant de rentrer manger, nous avons cherché des glands germés, de l’ail des ours  et nous avons essayé de voir des grenouilles. Mais nous étions un peu trop bruyants, si bien qu’elles ne se sont pas montrées.

L’après-midi, il y avait 4 ateliers.

Atelier 1 : Nous avons fait une carte odorante avec l’ail des ours trouvé le matin.

Atelier 2 : Nous avons dessiné un petit paysage de printemps et nous avons peint avec de la peinture végétale à partir de betterave (rouge), de chou rouge et vinaigre blanc(bleu), d’épinard (vert) et d’oignon (jaune)..

Atelier 3 : Nous avons observé au microscope un bouton d’or trouvé ce matin : les étamines, le pistil et les pétales. Nous avons reconstitué les étapes du cycle de vie des mésanges, de la grenouille et du papillon.

Atelier 4 : Nous avons reconstitué les étapes du cycle de vie du haricot puis nous avons dessiné les glands germés.

Pour finir, nous sommes allés à la mare de la ferme Bussierre pour retenter notre chance et observer les grenouilles. Les plus chanceux ont pu en voir une ou deux.